Publications

pour accéder à une sélection commentée de quelques publications
cliquez ici!


certains articles sont aussi accessibles par la rubrique de l'accueil:
Quelques articles et abstracts en ligne

-
  1) L'assistant italien , (1979) pour l'O.N.U.E.F. (Office National des Universités et Ecoles Françaises)

-   2) Oui mais , non mais (1979), Langue Française n°42

-   3) A proposito di Monologhetto, (1980), "Les langues néolatines" n° 233

-   4) Presentazione del metodo Panton di Italiano et Fiches Nello Saitto , (1982), Aggiornamento n°5

-   5) Quelques contributions de la phonétique articulatoire pour une meilleure définition du concept de technique vocale, (1992), Bulletin d'audiophonologie; annales scientifiques de l'Université de Franche-Comté (Actes du Congrès de Besançon sur "la voix")

-   6) La variante linguistique du Belcanto: essai de phonétique articulatoire (1993) - Thèse de Doctorat d'Université soutenue à Paris III (Sorbonne Nouvelle), janvier 1993.
         Résumé de la thèse

-   7) Des règles pour une bonne diction italienne s'inspirant de la variante linguistique du Belcanto, (1993), Croniques italiennes n° 36 édition de la Sorbonne, Paris III.

-   8) Le souffle du chant, (1994), MARSYAS N°32 , (avec M.F. Busnel et C. Demangel)

-   9) Recueil de Romances Françaises pour l'AFPC avec V. Vivès (1994), AFPC

- 10) Droite ou vibrante... à la recherche d'une juste voix..., (1995) Le journal de l'AFPC" N° 2, Mars 1995, p. 24/26

- 11) Esthétique de la diction française entre Tradition et Phonétique de la langue chantée, (1996), Actes du Colloque AFPC sur la Mélodie Française, CNSMDP, Mai 95, in :   http://zeddap.club.fr/paolozsite/articles/belcanto%20francais.pdf

- 12) La bascule du chant, (1996) La Rêvue de l'AFPC" N°1, L'apport des pratiques corporelles pour le geste instrumental et vocal, mars 1996.

- 13) La voix du corps, (1997) Le best of du journal de l'AFPC", novembre 1997, p. 18/20.

- 14) Linguistic variants and their effect on the singing voice, (1998), Australian Voice", Volume 4

- 15) La diction italienne dans le chant, (1999), Das APCS Bulletin, N° 42, Mars 1999 (avec Evelyne Koch)

- 16) Envie de chanter: quelle technique?, (1997) "Franco-Italica" N° 12, (série contemporaine), Champion-Slatkine

- 17) Quelle variante de la langue française se traduit dans le Belcanto, écrit à l'occasion des Journées d'étude "Les vocabulaires de la voix", Sorbonne/Paris IV, 4 et 5 février 1997.

- 18) Du chant, (2000), http://perso.club-internet.fr/zeddap/italyon2 ou paolozsite (à remplacer après le dernier /)

- 19) Le belcanto ou le souci de la voix (2000) , dans le programme de la Cenerentola de G. Rossini pour le festival d'Aix-en-Provence en version bilingue : (Belcanto, or the voice trained)

- 20) Le chant et ses systèmes vocaliques, (2002) , Moyens d'investigation et pédagogie de la voix chantée' , Lyon , Symétrie.

- 21) Varietà e qualità dell'articolazione nasale: dal parlato al canto.(2003) , Actes du congrès :Il parlato italiano, Naples, 13-15 février 2003, M. D'Auria Editore (CD-ROM)

- 22) VOCALES 2000, hommage à Nicola Vaccaj (2004), 27 pièces pour une introduction au répertoire vocal contemporain, 1er album, AFPC et LV production

- 23) Demonstration : VOCALES 2000, hommage an Nicola Vaccaj (2004), Standortbestimmungen - Grenzüberschreitungen Perspektiven der Gesangpädagogik in Deutschland,  
( XVI.Jahreskongress - 30/4 - 2/5 in Halle) , Dokumentation 2004, BDG (Bundesverband Deutscher Gesangspädagogen)

- 24) La langue chantée : un outil efficace pour l'apprentissage et la correction phonétique, (2005), Colloque ACEDLE 2005, Recherches en didactique des langues, 16-18 juin 2005 Centre de langues de l'Université Lyon 2.   Publié en ligne avec http://legoutdufrancais.org/wp-content/uploads/La-langue-chantée.pdf  ou    http://acedle.org/old/spip.php?article467    

- 25) Velopharyngeal opening during the homorganic articulations in some variants of a language , (2005) , ICVT6 (International Congress of Voice Teachers) August 11-15, 2005 Vancouver, BC Canada , Poster Paper Session   Pour accéder aux fiches du poster cliquer ici.

- 26)  Chant classique et chant "moderne" : points communs et divergences  (2007), Journal de l'AFPC, N° 14, septembre 2007, pp. 44-52

- 27) L'oreille du chant (2008), Journal de l'AFPC, N° 14, septembre 2007, pp. 44-52

- 28) Canto classico e moderno : vocabolario comune e divergenze  (2009), in "La Voce del cantante" (a cura di Franco Fussi), volume quinto, Omega edizioni, pp. 13-32

- 29)  Chanter (en) ensemble : problèmes techniques (2009),  Journal de l'AFPC, N° 16, juin 2009, pp. 44-52

- 30) Il gesto vocale  (2010), in "La Voce del cantante" volume sesto, (a cura di Franco Fussi), Omega edizioni, pp. 5-32

- 31) Le posture fonetiche del buoncanto  (2010), in "La Voce del cantante" (a cura di Franco Fussi),volume sesto, Omega edizioni, pp. 59-88

- 32) Simone Féjard et Elisabeth Grümmer : cent ans déjà!  un article en hommage à deux musiciennes qui ont été aussi des pédagogues exemplaires ! dans Le Journal de l'AFPC-EVTA France,  N° 18, octobre 2011

 - 33)  Vocales d’aujourd’hui (2011) édition conçue, préparée et coordonnée par Jean-Christophe Dijoux et Paolo Zedda, Billaudot  (12 pièces pour s’initier à quelques aspects  de la richesse du répertoire vocal de la musique dite « contemporaine » )

- 34) Per un maestro  « generico » di canto ! (2010) dans Atti del 1° Convegno DIVA, La didattica della voce artistica, Roma, Teatro Colosseo (ottobre 2010)

- 35) rédaction de la Fiche Chant  (2012) pour la FFEM /Fédération Française de l'Enseignement Musical  (http://www.ffemnet.com/

- 36) Langues chantées :  le système allophonique de la diction lyrique italienne, (2013) dans la révue en ligne du CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris)

- 37) Come valutare un artista della voce (2011), dans : Atti del convegno la Voce Artistica 2011; publié en novembre 2013 sur le site de La Voce Artistica

- 38) La dizione nella lingua cantata (2011), dans : Atti del convegno la Voce Artistica 2011 ; publié en novembre 2013 sur le site de La Voce Artistica

- 39)  Il successo del buoncanto italiano nel suo modello di dizione (2013) , dans Atti du congrès de l'AICI (Associazione Insegnanti di Canto Italiana) 1° Convegno Internazionale INSEGNARE CANTO NEL TERZO MILLENNIO, Mantova, Teatro Bibiena - 21, 22 Aprile 2012

- 40) La formazione di un maestro "generico" di canto (2013), dans Atti du congrès de l'AICI (Associazione Insegnanti di Canto Italiana) 1° Convegno Internazionale INSEGNARE CANTO NEL TERZO MILLENNIO, Mantova, Teatro Bibiena - 21, 22 Aprile 2012

- 41) Chant et diction : une approche phonétique solidaire (2014) , chapitre 11 du livre  La voix chantée, entre sciences et pratiques, ouvrage collectif dirigé par Nathalie Henrich-Bernardoni, chez De Boeck-Solal éditions

- 42) Métamorphoses d’une voix : Helen TRAUBEL et Eileen FARRELL pour  une utilisation correcte et différenciée du mécanisme 1 chez les voix féminines ?
extait du Journal de l'AFPC-EVTA France,  N° 21, octobre 2014

- 43) NICO CASTEL : Un grand maître de la diction lyrique, dans Le Journal de l'AFPC-EVTA France,  N° 22, octobre 2015

- 44) « Le système allophonique de la diction lyrique italienne » publié dans « Le Journal de l’AFPC-EVTA France » N° 24,  octobre 2017, p. 68-87

- 45) De la voix chantée, dans Envie d’école, le journal des rééducateurs de l’école nationale, n° 93 , Décembre 2017- Janvier 2018

A paraître:  


- 46) L'accent : une approche comparative italien/français à l'aide de la langue chantée, prévu dans les Cahiers du S.Co. La. R. (Systématique comparée de langues romanes);

         Paolo Zedda est responsable des publications de l’AFPC (association française des professeurs de chant) depuis 1993.

Il a été "rédacteur pour la voix" dans la revue "Musica Falsa" de 1998 à 2002 : plusieurs articles sur: le récitatif (N°2), la notion de point d'orgue (N°3), les polyphonies de Castelsardo/Sardaigne(N°6), le "cantautore" Lucio Battisti (N°5), la mezza-voce chez Rossini (N°8), la voix populiste (N° 9), l'Urtext (N° 10) etc...; mais aussi des critiques musicales (récital N. Dessay, "La Petite Renarde rusée" de Janàcek, Zelmira et Il Barbiere di Siviglia di Rossini); des recensions de livres (S.Mamy/Les castrats, D.F.Dieskau/La légende du chant, I. Macchiarella/Voix d'Italie, J. Guichard/La chanson dans la culture italienne; et la présentation de disques (L. Battisti, N. Dessay), etc...
Vous pouvez télécharger les articles parus sur Musica Falsa, en cliquant sur ce lien

De nombreuses traductions de textes anciens (du XVIIème au XIXème siècles) d'oeuvres musicales et non, et de livrets d'opéra, dont j'ai réadapté parfois la "dramaturgie".

Sélection commentée de quelques publications de Paolo Zedda


Oui mais, non mais dans "Langue Française" n°42;
Un article collectif (avec J.C. Chevalier, S. Delesalle, etc...) qui étudie le fonctionnement de la conjonction "mais", à partir de textes transcrits de l'oral. Cela en suivant une grille d'analyse expérimentée par Oswald Ducrot dans un travail similaire, fait à partir de textes de théâtre.

Quelques contributions de la phonétique articulatoire pour une meilleure définition du concept de technique vocale dans le "Bulletin d'audiophonologie; annales scientifiques de l'Université de Franche-Comté"(Actes du Congrès de Besançon sur "la voix"/février 1991).
La phonétique articulatoire peut nous aider à fixer quelque principes "d'hygiène vocale" qui s'adaptent aux différents styles de chant.

La variante linguistique du Belcanto: essai de phonétique articulatoire Thèse de Doctorat d'Université soutenue à Paris III (Sorbonne Nouvelle), en janvier 1993 sous la direction du Prof. Alvaro Rocchetti.
La langue du chant d'opéra est étudiée ici comme une variante linguistique. Son fonctionnement phonétique est expliqué à partir de concepts relevant d'une approche articulatoire. Cette dernière se trouve par ailleurs enrichie dans certains de ses propos (par exemple la nécessaire distinction entre "vraie consonne nasale" et "nasalisations"), car la langue chantée est en quelque sorte une "loupe" des phénomènes articulatoires.
Résumé de la thèse

Des règles pour une bonne diction italienne s'inspirant de la variante linguistique du Belcanto, dans "Croniques italiennes" n° 36-1993: ;
La langue chantée, dans la meilleure tradition du chant d'opéra, peut nous indiquer un modèle de diction pour l'italien standard qui résout les querelles des puristes sur la nécessité d'adhérer à la prononciation "florentine...

Le souffle du chant article collectif dans MARSYAS N°32 (1994), revue de l'IPMC (Institut de Pédagogie Musicale et Chorégraphique)de la Cité de la Musique La Villette;
Une bonne "technique de souffle" est indispensable à toute expression chantée. Dans la tradition italienne de l'Opéra on l'a appelée "l'appoggio" qui est pratiqué par un bon nombre de grands chanteurs dans le monde entier.

Esthétique de la diction française entre Tradition et Phonétique de la langue chantée dans les Actes du Colloque sur la Mélodie Française qui s'est déroulé au CNSMDP en Mai 95; publiés en mars 1996.
La tradition du chant français, défini souvent "chant d'articulation", s'est enfermée depuis quelques siècles dans un modèle de diction basé sur le "mode phonétique tendu et antérieur" qui s'oppose au modèle du Belcanto, très répandu dans le monde entier. Cela aide à comprendre pourquoi de nombreux chanteurs français ont été difficilement exportables...

La bascule du chant dans "La Rêvue de l'AFPC" N° 1 consacrée à "L'apport des pratiques corporelles pour le geste instrumental et vocal", mars 1996.
Pour un bon fonctionnement de l'appareil vocal, aussi bien dans la voix parlée que chantée, il est nécessaire d'avoir ou de chercher un bon aplomb physique. Le bassin doit alors se positionner en antéversion...

Linguistic variants and their effect on the singing voice qui a fait l'objet d'une communication et d'un article pour "L'international Congress of voice teachers" qui se tiendra à Londres en Juillet 97: "Voice through the ages"; in "Australian Voice", Volume 4, 1998.
La variante régionale et/ou individuelle acquise depuis l'enfance est le résultat d'une gymnastique articulatoire qui donne à l'appareil phonatoire des possibilités d'épanouissement vocal plus ou moins grandes. Cette conscience, et un éventuel travail de correction permettent de mieux bâtir une technique vocale saine, aussi bien dans la langue parlée que dans la langue chantée.

Envie de chanter: quelle technique? , in : "Franco-Italica" N° 12, (série contemporaine), Champion-Slatkine, 1997 (parue en mai 99).
Les différents répertoires de la littérature vocale demandent une approche "technique" réfléchie, dès qu'il y a nécessité de professionaliser le chant, à quelque niveau que ce soit. Si dans le chant classique cette "conscience technique" fait son chemin, dans les répertoires "traditionnels" et de "variété" le terme "technique" se mélange souvent à des notions "extravocales" qui peuvent à la longue être dangereuses pour l'appareil vocal... Aucune "tradition" ni pédagogie, ne peut justifier l'apparition d'une pathologie vocale que certains appellent "style"...

Le chant et ses systèmes vocaliques, dans Actes du Colloque: 'Moyens d'investigation et pédagogie de la voix chantée' , Lyon , février 2001
Le nombre de voyelles est théoriquement infini. Nos cultures linguistiques et esthétiques posent quelques limites à cette multitude. L'oreille humaine, ainsi que des composantes anatomiques et physiologiques de nos appareils phonatoires, dans leur singularité, filtrent et imposent un choix vocalique qu'il faut souvent négocier avec nos aspirations esthétiques: chant traditionnel, variété, classique... Chacune d'entre elles à ses systèmes vocaliques. L'émission classique par exemple, utilise souvent des voyelles mixtes, qui expliquent la célèbre notion de couverture du son , indispensable au répertoire "lourd" de l'opéra. Des voyelles qui peuvent toutefois être fatales pour une voix émise dans un corps déséquilibré et tendu, dépourvu d'une bonne technique respiratoire, et accompagné d'une faible motivation... La phonétique articulatoire, qui intègre mieux la subjectivité de l'écoute et de la production des différents systèmes phonétiques du chant, nous aide à limiter les malentendus des approches "objectives" (notamment la théorie des formants vocaliques), et nous rappelle qu'à chaque voyelle de nos systèmes phonologiques correspond une série vocalique due à la multitude des types d'émission vocale et aux différents contextes phonétiques.
Dans l'enseignement du chant, la résultat esthétique est tributaire avant tout de l'oreille de l'enseignant dont la subjectivité est souvent niée, sous-estimée ou méconnue. Un enseignement qui fait trop souvent des chanteurs, des cobayes qui subissent le credo esthétique du maître, sans l'indispensable dialogue qui permettrait de mieux comprendre et respecter ses aspirations esthétiques et culturelles.

Varietà e qualità dell'articolazione nasale: dal parlato al canto.
Actes du congrès :
Il parlato italiano, Naples, 13-15 février 2003
La lingua cantata, grazie alla sua capacità di rallentare i meccanismi articolatori delle sequenze foniche, permette di mettere in evidenza numerosi fenomeni fonetici che diventano "osservabili" come attraverso una lente di ingrandimento.
L'abituale opposizione orale ~ nasale, può e deve essere ridimensionata grazie all'introduzione di un concetto di "buona dizione" ridefinito in termini linguistici e fonetici. Ciò significa incoraggiare una pratica articolatoria in accordo con un funzionamento ottimale dell'apparato vocale, elemento indispensabile di una sana ed efficace emissione parlata e/o cantata. Nelle molteplici realizzazioni fonetiche dei diversi sistemi fonologici è necessario individuare quelle che esprimono la "qualità" articolatoria appena evocata. Per facilitare l'insegnamento della pronuncia dell'italiano, soprattutto agli stranieri, è necessario indicare in modo esplicito (nei diversi metodi, dizionari, etc...) i fenomeni articolatori legati agli allofoni [M] et [N] , e risolvere per esempio l'ambiguità espressa dalle trascrizioni fonetiche della "m" di parole come "mappa" e "ampio", in cui il simbolo comunemente adottato [m] rappresenta dei fenomeni articolatori molto diversi.
 

VOCALES 2000, hommage à Nicola Vaccaj
27 pièces pour une introduction au répertoire vocal "contemporain", 1er album,
niveaux : du débutant au perfectionnement, AFPC et LV production (2004) (avec un CD d'enregistrements et Play-back)
Les partitions contenues dans cet album sont le résultat d'une action pédagogique que j'ai lancé dans le cadre de l'Association Française des Professeurs de Chant pour l'étude et la recherche (AFPC), afin d'aider à une sensibilisation des professeurs de chant, et de leurs élèves, au langage vocal de la musique "contemporaine", et cela depuis le début des études de chant.
Avec l'intitulé de cet album, nous rendons hommage à une personnalité remarquable de la pédagogie vocale, et rappelons l'état d'esprit d'une méthode s'adressant aussi bien aux amateurs qu'aux professionnels du chant.
La plupart des pièces que nous avons sélectionnées sont accompagnées d'un commentaire explicatif. Chaque compositeur est présenté par une courte notice biographique. Ce premier album présente une sélection des 58 pièces que nous avons reçues, et permet une approche aussi variée que possible de ce répertoire. Le CD audio qui accompagne ces partitons, permet à la fois d'entendre une interprétation de ces oeuvres et de fournir un play-back pour le travail personnel des chanteurs.
Les pièces sélectionnées ont été composées par I.Aboulker, E.Breton, P.Burgan, P.Capdenat, P.Choquet, M.Dessagne, C.Eloy, G.Finzi, A.Fourchotte, B. Giner, L.Guérinel, C.Havel, O.Kaspar, N. Lee, A.Louvier, J.C.Rosaz, F.Rossé, P.Sciortino, L.Trinidad et J.J.Werner.

pour plus de détails

Quelle variante de la langue française se traduit dans le Belcanto, dans les Actes des Journées d'étude "Les vocabulaires de la voix" qui se sont tenues à La Sorbonne-Paris IV les 4 et 5 février 1997.  In http://zeddap.club.fr/paolozsite/articles/belcanto%20francais.pdf
Le modèle de diction de la langue française, adopté depuis le XVIII siècle, est le "mode tendu et antérieur", étudié par des linguistes comme Joseph Matte. Le répertoire vocal classique et d'opéra s'est soumis à ses règles depuis quelques siècles, empêchant chez beaucoup de chanteurs français un épanouissement vocal que requiert en particulier la "vocalità ottocentesca". Pourtant la langue française possède aussi une "variante belcanto", mais elle est méconnue par trop de pédagogues du chant.

A paraître:

L'accent : une approche comparative italien/français à l'aide de la langue chantéedans les Cahiers du S.Co. La. R. (Systématique comparée de langues romanes).
Malgré leur parenté de Langues Romanes, l'italien et le français ont un accent qui fonctionne de façon totalement différente. La liberté accentuelle du français se heurte à une langue italienne qui, forte de sa tradition de langue écrite, garde pour le moment un accent de durée qui développe à travers sa langue le "sens rythmique". Le français serait plus "harmonique" et développerait plus, chez les parlants, la sensation de la hauteur du son. Une origine linguistique donc pour cette quête de l'oreille "absolue" que les musiciens français cultivent tout particulièrement.