Quelques conseils d'écoute...

Les documents ci-dessous sont souvent utilisés pour
illustrer et compléter ma pédagogie du chant, car l'éducation de l'écoute est une chose essentielle dans l'enseignement du chant : 

1)
 Un document exceptionnel :

IRENE AÏTOFF PLAYS, SINGS, AND ACTS PELLEAS AND MELISANDE
Un jour de 1998, Irène Aitoff, une légendaire chef de chant et accompagnatrice, qui avait près de 94 ans au moment de l’enregistrement, m’appela et me dit vouloir laisser un lègue de sa conception de l’interprétation de Pelléas. Ainsi j’allais chez elle avec mon enregistreur et elle joua et interpréta de mémoire l’opéra en entier sans toucher à la partition qui était sur le pupitre, et sans s’arrêter sauf pour boire un verre d’eau. Ce que vous allez écouter c’est un véritable phénomène : à 94 ans une vielle dame joue et  chante par cœur durant environ deux heures trente ce long opéra d’un souffle.
Frédéric Chaslin, chef d'orchestre
2) appoggio*, affondo et sostegno ... des termes à ne pas confondre!

Afin de ne pas confondre "appoggio"* et "affondo" (
poussée du "ventre" vers l'extérieur!), ci-après le lien pour un extrait que je fais voir et écouter à mes étudianst en chant pour comprendre le "colpetto in sostegno" (légère poussée du "ventre" vers l'intérieur!) lorsque Piero Cappuccilli chante sur scène "Eri tu", extrait du Bal Masqué de Giuseppe Verdi (Attention : la vidéo change souvent d'adresse http : Cappuccili - VERDI - UN BALLO IN MASCHERA. )
 C'est ainsi que je commente dans le mail envoyé à mes étudiants le travail musculaire de Cappuccilli : - "A travers son costume, au niveau de la ceinture, on voit bien le geste que je demande à chacun d'entre vous et que j'ai encore trop de mal à obtenir surtout par certains : à partir de 1'38 et de 2’10 par exemple on voit clairement cette petite poussée vers l’intérieur avec un instantané maintien successif de l’ouverture de la musculature antagoniste,
*(équilibre entre sostegno et affondo...) voir R3 dans : 5 exercices pour une bonne coordination pneumo/phonique (doc pdf) 
Mais aussi :

3) Diapason Verdi... : la = 432

Piero Cappuccilli - Il Trovatore - Verdi tuning  , un extrait qui évoque le problème du diapason Verdi : la = 432, et où, outre l'appoggio, on peut voir le mouvement de la mâchoire (en rétropulsion!) de Piero Cappuccilli, coordonné avec le relâchement de la nuque et son léger pivotement vertical…
Et Piero Cappuccilli - Ernani - Verdi tuning ainsi que :  Il ritorno al La verdiano
 dans un document plus complet, avec Renata Tebaldi, Antonella Banaudi et d'autres temoignages...